Humeurs

Erasmus+ : l’incroyable expérience

19 juin 2017
erasmus+

Bientôt un mois que je suis de retour en France suite à mon stage Erasmus+.

Bien plus qu’un simple atout sur mon CV, cette expérience Erasmus+ m’a profondément transformée, et dans le bon sens du terme.  Je vous propose un rapide bilan de mon séjour en Angleterre !

Erasmus+, kesako ?

C’est un programme de la Commission Européenne qui permet aux chercheurs d’emplois d’effectuer un stage de plusieurs mois à l’étranger. La durée et les modalités d’inscriptions peuvent varier en fonction des régions. N’hésitez pas à en discuter avec votre conseillé Pôle Emploi si le concept vous intéresse !

Deux semaines de cours de langue pour bien commencer :

Compris dans mon séjour, j’ai eu la chance d’assister à deux semaines de cours d’anglais intensif à l’école English in Margate.

Ce début de séjour linguistique m’a permis d’appréhender l’Angleterre et de revoir quelques bases d’anglais, utiles pour me sentir plus confiante par la suite.

Au delà de l’aspect purement scolaire, cette formation à l’école de langue m’a fait rencontrer un bon nombre d’étudiants étrangers. Rassembler autour de la langue universelle qu’est l’anglais, j’ai ressenti quelque chose de très fort. J’ai vu les barrières linguistiques sauter les unes après les autres. Ce n’était alors que le début de mon aventure, mais j’avais déjà l’agréable sensation de vivre l’expérience Erasmus telle je l’avais toujours imaginée : un échange culturel et enrichissant à tous points de vue.

erasmus+

Le stage en entreprise :

Grâce à l’organisme de placement EPN, j’ai trouvé un stage en communication à Bristol, dans un organisme de charité. C’est simple, que ce soit la ville, mon travail, les activités réalisées, les rencontres… j’ai tout apprécié  ! Retour sur quelques points clefs de mon séjour…

Niveau d’anglais :

Tout d’abord, ce stage m’a permis bien évidemment d’améliorer mon anglais, et d’arriver à un niveau courant. C’était un souhait qui m’était cher depuis longtemps, mais le système scolaire n’ayant pas suffit, l’immersion en pays anglophone était alors la solution obligatoire.

J’ai ainsi pu consolider mes bases, vaincre mes peurs et mes blocages notamment à l’oral. Mais surtout, le plus bénéfique reste l’envie naissante de poursuivre mes efforts. L’anglais n’est plus pour moi qu’une simple matière parmi tant d’autre, c’est devenu un réel intérêt personnel et professionnel.

Avantages professionnelles :

La prise de confiance en moi fut remarquable, notamment côté professionnel. En effet, j’ai pu mettre en œuvre de nombreuses compétences, et ce, en passant au delà des barrières linguistiques. Malgré un anglais limité au début de mon stage, j’ai su grandement satisfaire mon entreprise. Les encouragements et compliments de mes collègues n’ont fait qu’accroitre ma motivation et ma passion pour mon métier.

Le must : l’aspect culturel et social

Par dessus tout, si je devais retenir qu’une chose de cette aventure, ce serait sans hésiter sa dimension internationale ! Ses échanges culturels et son aspect humain m’ont fait grandir et m’ont ouvert un tout nouvel horizon. L’anglais est devenu pour moi une manière de partir à la rencontre du monde, de ses habitants et de l’inconnu. Au delà de la culture anglaise, le climat cosmopolite de Bristol m’a permis de m’inspirer de nombreuses rencontres, aux nationalités diverses et variées. Un enrichissement personnel que je ne suis pas prête d’oublier !

 

Après cette incroyable expérience, je me sens plus disposée à trouver un poste qui me correspond. Plus confiante, plus qualifiée et grandie, je n’exclus pas la possibilité de tenter de nouveau ma chance de l’étranger !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Clem 19 juin 2017 at 19 h 13 min

    Erasmus + c’est que du bonus !

  • Leave a Reply