asie Voyages

Phnom Penh, ma première étape au Cambodge

19 septembre 2017
Phnom Penh Cambodge

J’ai planifié cet été mon premier voyage en Asie. Je rêvais de ce continent depuis mon enfance, sans pour autant avoir de destination précise en tête. J’ai jeté mon dévolu sur le Cambodge. Rejoignant une amie à Kuala Lumpur en Malaisie, nous avons ensuite commencé notre périple de deux semaines et demie par Phnom Penh, la capitale du Cambodge.

Premières impressions

Phnom Penh nous voilà

Nous voilà donc arrivées à l’aéroport de Phnom Penh. Le dépaysement ne s’est pas fait prier. En effet, afin de rejoindre le centre ville, nous avons du prendre le fameux moyen de transport local : le tuktuk ($10 pour la course). Pour la novice que j’étais, l’expérience fut aussi surprenante qu’amusante. Bien que pas vraiment rassurée sur ce petit engin au milieu d’une circulation dense et désordonnée, j’ai senti que l’aventure commençait ici. J’ai donc décidé de lâcher prise et de faire confiance à cet étonnant pays.

Phnom Penh Tuktuk

Logement à Phnom Penh

Nous logions à l’auberge Happy House. Nous avons été très satisfaites de notre séjour ici. La chambre était propre, le personnel sympathique et l’auberge bien située (environ $3 la nuit pour un dortoir de 16 personnes). Le restaurant de l’auberge proposait également des breakfasts à $1 (oeufs brouillés par exemple). Nous avons également fait de bonnes rencontres, que l’on a eu l’occasion de recroiser plus tard durant notre périple !

La ville

La ville de Phnom Penh est très hétérogène. De manière générale très animée, avec beaucoup de circulation, des petits restaurants, des shops ambulants… On trouve aussi des espaces plus intimes, abritants de jolis temples à l’architecture atypique et incroyable. Bruyantes, encombrées et même parfois sales, les rues laissent cependant un sentiment chaleureux pour qui les arpente. Les habitants de tout âge ne manquent jamais une occasion de vous sourire. Une sensation de proximité se crée soudain avec ce pays pourtant inconnu.

Niveau restauration, c’est le paradis. De la bonne cuisine locale pas chère, avec des pintes de bière à $0,50 ! C’est simple, nous avons mangé à l’extérieur du matin au soir.

Phnom penh rue

Que faire à Phnom Penh

Killing Field / musée du génocide

Très marqué par le génocide commis par les Khmers rouges dans les années 70, le Cambodge dispose aujourd’hui encore d’espaces témoignant de ces actes de barbarie.

Afin d’en savoir plus sur l’histoire du pays, nous avons décidé de commencer par la visite des Killing Field. Principal endroit d’exécutions de cette sombre époque, il est maintenant possible de parcourir ce lieu de mémoire avec un audio guide relatant les faits. Prix d’entrée : $6
Bien que très instructif, cette visite fut assez perturbante. Le lourd sujet abordé, la présence sur les lieux ainsi que les nombreux détails  et témoignages apportés nous donnent un petit aperçu de l’horreur. Je la recommande tout de même.

Le musée du génocide quant à lui, est situé dans l’un des anciens centres de torture dirigés par les Khmers rouges. Une fois de plus, nous avons été confrontées aux atrocités de l’époques. Prix d’entrée : $5.

Pour être tout à fait honnête, je pense que les deux visites à la suite étaient un peu de trop, surtout pour un premier jour à Phnom Penh. Cela dit je ne regrette pas notre choix. Bien que bouleversant, j’ai trouvé important de s’imprégner de l’histoire du Cambodge au début de mon voyage.

Night Market

Divisé en deux parties, le marché de Phnom Penh comprend un premier espace réservé aux vêtements et produits artisanaux. Collés à celui-ci, de nombreux stands de nourriture sont disposés autour d’une place centrale qui fait office de lieu de pique-nique. Des tapis sont posés à même le sol, il suffit de se trouver une petite place et de s’y installer. Espace très convivial, il est facile de se laisser convaincre par l’un de ces plats alléchants et peu chers (exemple $1 pour une plat de nouilles végétariennes). Ce Night Market propose également des animations et petits concerts !

Le Palais Royal

De bon matin, nous avons décidé de prendre la route direction le Palais Royal, un incontournable de Phnom Penh. Je fus ravie par cette visite, mélangeant histoire et merveilles architecturales. Armées du routard, nous avons décidé de ne pas prendre d’audio guide. Il est important de venir couvert sur ce lieu sacrée (ne pas laisser visible les épaules et genoux, optez pour tee-shirt et pantalon par exemple). Le prix d’entrée a très largement augmenté ($10), mais je ne regrette pas ce petit investissement !

Palais royal Phnom Penh

Le marché central

Entre deux visites culturelles, nous voici au marché central de Phnom Penh. Ce large marché couvert a su nous conquérir avec ces jolis vêtements locaux et petits bijoux ! L’endroit rêvé pour faire le plein de souvenirs pas chers !

Marché Phnom Penh

Le musée national

Après coup, j’ai un avis un peu mitigé sur ce musée. Bien que le bâtiment et la court intérieure soient magnifiques, je pense qu’il faut être féru d’archéologie pour en apprécier toutes les richesses. L’entrée est assez chère ($10 prix normal, $15 avec audio guide). Si votre budget vous le permet, je vous conseillerais néanmoins d’y faire un tour.
J’ai eu l’occasion de voir mes premiers moines Cambodgiens sur ce site !

Phnom Penh musée national

Moine cambodge

Quelques rooftops : l’Eclipse Sky Bar

Si Phnom-Penh regorge de richesses culturelles, le ville dispose de certains spots pour sortir le soir. Nous avons testé le rooftop l’Eclipse. Bien que les prix y soient évidement plus élevés qu’ailleurs dans la ville, la vue vaut vraiment le coup ! Attention, l’endroit est très prisé, il y a un peu d’attente pour avoir une table.

Massage Spa

Si vous êtes adeptes de massages, vous trouverez votre bonheur au Cambodge. À Phnom Penh par exemple, de nombreux centres Spa proposent divers massages à des prix défiant toute concurrence (française). Pour avoir un ordre d’idée, nous avons testé un full body massage Khmer d’une heure pour $9 !

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Petite halte à Kampot - Cambodge 26 septembre 2017 at 14 h 59 min

    […] la route de Phnom Penh aux côtes cambodgiennes, nous avons décidé de passer une journée à […]

  • Reply New-York, un an après - Pour l'instant 15 octobre 2017 at 8 h 21 min

    […] m’a donné bien des ailes pour continuer à explorer notre incroyable planète. Canada, Cambodge, Australie… Le voyage nous éduque. Il nous apprend à découvrir des cultures différentes, […]

  • Leave a Reply

    Close